fév 07

Après la junk food, la jungle food!

par dans Asie, En Voyage, Laos

Nous avons quitté la Thaïlande le 5 février en traversant le Mékong à Chiang Kong direction Huay Xai. Le poste frontière est pour le coup original: on donne son passeport pour les formalités de sortie à Chiang Kong, on traverse le Mékong en 5 minutes à peine sur un petit bateau bien plein et hop on est au Laos où il faut faire son visa d’entrée!

20130207-171620

Nous avons traversé rapidement et nous avons pris le bus/mini-van (archibondé avec les bagages sur le toit) direct pour Luang Namtha, ville d’environ 18000 habitants au fond d’une vallée. La route prend aujourd’hui 4h pour 185km…autant vous dire qu’elle est fort sinueuse!
Luang Namtha est une ville renommée pour son parc naturel et ses activités en pleine nature.
Nous avons cette fois choisi le camp dans la jungle (nous avons déjà fait le tour classique bateau-éléphant-marche à la découverte des tribus locales Akha et Lahu à Chiang Rai en Thaïlande).

Le tour consiste à marcher une journée dans la jungle (5h), à dormir dans un camp rustique au milieu de la forêt et à redescendre au village à pied.
Le Laos contenant encore des mines et des bombes de la guerre secrète (guerre entre les communistes et les anticommunistes en parallèle de la guerre du Vietnam) : il est conseillé de partir avec un guide. Nous voilà donc parti avec un couple lituanien et notre guide pour 2 jours. Après un tour de marché local, nous rejoignons un village qui sera notre point de départ. Nous marchons à travers la jungle durant toute la journée et gravissons quand même 700m de dénivelé (dur dur le début pour Marie).

20130207-171636

Sur le chemin notre guide nous montre de nombreuses espèces végétales comme la coriandre, l’arbre à « baume du tigre », la citronnelle, la fleur de banane et cueille même certaines pour le dîner du soir. Il nous fait aussi écouter les oiseaux et nous raconte des histoires plus ou moins vraies sur des animaux de la forêt.

20130207-171744

20130207-171912

À midi au menu, riz gluant, courgette en salade, caviar d’aubergine local, omelette, banane tout ça mangé par terre sur des feuilles de bananiers! Nous sommes aussi accompagné par une guide locale c’est à dire une femme du village qui monte en sandale et bien chargée de nourriture mais plus vite que nous.

20130207-171705

Le soir, nous rejoignons au camp un couple allemand accompagné de leur guide et leur guide local eux aussi. Et là les deux guides et les deux femmes nous cuisinent un repas avec essentiellement les feuilles cueillies dans la forêt ! Un vrai menu de la jungle: soupe à la fleur de banane, feuilles et champignons, tofu sauté, riz gluant, sauce à la tomate et coriandre local. Ma foi, ce fut très bon!

20130207-171757

20130207-171817

20130207-174329

20130207-171835

Le lendemain nous redescendons vers un autre village à travers la jungle après un petit-déjeuner copieux à base de …. riz gluant et d’omelette. Nous ne vous décrirons pas notre déjeuner.. je pense que vous avez compris quelle est la base de l’alimentation loatienne :)

20130207-171942

20130207-171954

Tags: , ,

2 Reponses à “Après la junk food, la jungle food!”

  1. DeMatthieu:

    Ca fait trop plaisir de vous suivre dans votre périple !!!
    Apres Nong Khiaw la prochaine étape sera surement Luang Prabang ? Si c’est le cas buvez un cocktail en pensant à nous au Dyen Sabai, cet endroit est très sympa.
    Profitez bien, gros bisous

    Anne-Laure et Matthieu

    Publié le8 février 2013 à 19 h 33 min #
    • DeJean-Marc:

      Bien vu le Dyen Sabai ! C’est 2,5 € les deux cocktails en happy hour !
      Merci du tuyau.

      Publié le10 février 2013 à 14 h 52 min #

Laissez une réponse