fév 11

Kayak sur la Nam Ou

par dans Asie, En Voyage, Laos

Après, la jungle et Luang Nam Tha, il nous fallait un bon bain d’eau fraiche. Ni une ni deux, nous cherchons un endroit où faire un peu de sport d’eau vives. Après quelques heures de recherche sur wikitravel, Marie-Bérangère est formelle : la solution la plus proche de nous était Nong Khiaw sur la Nam Ou. Ni une ni deux, nous sautons dans un bus au lever du soleil pour Nong Khiaw. 200 km et 7h plus tard nous voilà arrivés. Il nous faut moins d’une heure pour trouver une chambre d’hôtes et réserver notre aventure du lendemain.

20130211-222832

Une boulette de riz gluant et une nuit de sommeil plus tard, nous nous retrouvons avec un groupe de 10 personnes à l’embarcadère pour remonter le Nam Ou jusqu’à Muang Ngoi Neua un village accessible uniquement par bateau à une heure de navigation en amont et où il n’y a de l’électricité que quelques heures par jour.

20130211-220023

Une fois arrivés nous faisons un tour du village où les seuls véhicules motorisés sont des charrettes tractées par des motoculteurs. Une lampée de Lao Lao (alcool de riz local) nous voilà repartis pour visiter une splendide grotte à la seule lumière de nos lampes frontales.

20130211-220243

20130211-220653

20130211-220441

20130211-220659

20130211-220313

20130211-220705

20130211-220415

Enfin, nous repartons pour l’embarcadère où nos kayaks nous attendent. Le début est tranquille, puis nous déjeunons (riz gluant toujours) sur une petite île au milieu de la rivière (après notre trek dans la jungle nous devenons très doués pour manger le riz gluant avec les doigts, ce qui n’était pas le cas du reste de notre groupe 100% germanophone.
Nous repartons et nous faisons une dernière halte dans un village mixte Lahu / Hmong (une rareté au Laos apparemment, car ces deux communautés ne se mélangent pas d’ordinaire). Les enfants du village sont ravis d’être pris en photo et de se regarder sur l’appareil photo ensuite!

20130211-220334

Enfin, l’heure du sport a sonné, nous nous équipons de pieds en cape (gilet et casque), nous vérifions l’étanchéité de notre sac étanche et nous nous jetons dans les (gentils) rapides de la Nam Ou!

20130211-220353

Peu rassurés, nous regardons avec stupeur tous les autres kayaks de notre groupe chavirer de cataracte en cataracte, alors que nous nous tirons des remous humides, mais toujours sur notre embarcation.

Le plus dur est fait, mais il nous reste encore une heure de pagaillage dans le jour qui décline avant de revenir à Nong Khiaw. Pour finir la journée en beauté (nous sommes samedi soir) nous assistons à un mariage local dans la rue principale (qui n’aurait rien à envier à un mariage dans un village corse!)

Tags: , ,

3 Reponses à “Kayak sur la Nam Ou”

  1. Dejean-séb et chloé:

    super ! incroyable les charettes motoculteurs !
    qu’y avait-il dans la poubelle sur le feu ? votre déjeuner ?
    bises

    Publié le12 février 2013 à 6 h 12 min #
    • DeJean-Marc:

      Nope, c’est un alambic maison pour distiller le Lao-Lao, qui n’a pas grand chose a envier a la mirabelle de tes parents en termes de titrage acoolique…

      Publié le12 février 2013 à 6 h 54 min #
  2. DeJPP:

    Les manoeuvres du motoculteur doivent restées délicates…

    Publié le9 mars 2013 à 10 h 40 min #

Laissez une réponse