mar 29

Des volcans à la plage

par dans Asie, En Voyage, Indonésie

Après près d’une semaine dans et autour de Yogyakarta, nous nous décidons enfin à lever le camp pour aller vers l’Est. Notre but final est au large de Lombok dans l’archipel des îles Gili.
Dans un premier temps, nous partons en éclaireurs vers Ceromo Lawang, un petit village sur le bord de la caldera du Tengger, une des zones volcaniques les plus actives de java (sa dernière éruption a eu lieu en janvier 2011) En effet Jean-Sébastien et Chloé sont retenus à Yogja à cause de leur extension de visa.

Nous partons donc le 18 mars à l’aube pour pas moins de 12h de transport en minibus (mais pour faire seulement 400 km) et nous arrivons à la nuit dans le brouillard et la fraicheur du village est la bienvenue après la chaleur de Yogja.

Le lendemain notre surprise est totale à la découverte du paysage de la caldera. Mais nous attendons tranquillement à l’hôtel JS et Chloé qui nous ont suivi en bus de nuit. 10 SMS plus tard nous décidons de partir nous balader car nos deux compagnons de voyage sont coincés en bas à seulement 37km sans transport pour monter au volcan. Nous nous dirigeons donc vers le belvédère de Seruni. En chemin nous apercevons des paysans locaux dans leur champs de choux de patates.

20130326-212818

Et la vue du belvédère est superbe.

20130326-212449

Quand JS et Chloé arrivent enfin à midi et nous partons à l’ascension du mont Bromo à l’intérieur du cratère. L’éruption de 2011 a laissé un paysage lunaire, recouvert par des cendres grises tout autour de volcan.

20130329-152435

20130326-212841

Le lendemain matin nous retournons avant l’aube à Seruni pour voir le soleil se lever.

20130326-212534

Après notre sieste matinale et un déjeuner au soleil dans un petit warung (cantine indonésienne typique) nous cherchons un moyen pour redescendre à Probolinggo où nous espérons prendre un bus de nuit pour Bali et nous tombons sur un taxi providentiel qui retourne sur Surabaya, ni une, ni deux nous voilà en route. Le trajet est sans encombre mais le meilleur reste à venir, la négociation de nos billets pour Bali en bus de nuit ! Nous faisons deux ou trois agences différentes et nous jetons notre dévolu sur Toto Travel qui nous semble le moins malhonnête. Nous finissons par monter dans un bus de nuit climatisé, mais un peu bondé qui nous amènera à bon port (avec même un dîner!).

Le lendemain nous arrivons avec quelques courbatures à Denpasar. Là nous enchainons sur un taxi pour Kuta où JS et Chloé doivent déposer du matériel de camping puis nous sautons dans un minibus pour Padangbai où un bateau rapide (avec pas moins de 5 moteurs de 250 chevaux) nous attends pour nous emmener aux îles Gili où nous souhaitons rester quelques jours.

À l’heure de publication de cet article nous quittons tout juste cet endroit de rêve où nous sommes restés finalement 8 jours à observer les poissons et les tortues entre deux parties de coinche !

20130326-213335

20130329-144446

20130326-213226

20130326-213426

20130326-213356

20130329-151124

Tags: , ,

Une réponse à “Des volcans à la plage”

  1. DeCéline:

    Trop beau Marie et trop cool d’avoir pu vous rejoindre avec ton frère.

    Publié le29 avril 2013 à 21 h 55 min #

Laissez une réponse