Archives des mots-clés Indonésie
5 avril 2013

Bali

Jean-Marc y était déjà passé en 2008 mais pour moi ce fut une première et surtout, j’avais beaucoup entendu parler de cette île située entre Java et Lombok.

Nous avons quitté notre bungalow sur la plage de la petite île de Gili Meno pour Amed, au nord est de Bali. Et là, nous avons tout de suite compris qu’il ne serait pas facile de se déplacer ici : pas vraiment de transport en commun (à part très très tôt le matin pour permettre aux locaux d’aller au marché) et même pas de « bus pour touristes » facile à prendre à la dernière minute…
Nous voilà donc avec pour seule option de se trouver un chauffeur (parfois à des prix très proches des taxis parisiens) à chaque fois que nous voudrons bouger. Heureusement l’offre est bien plus importante que la demande en cette période de l’année.

Notre première étape sera Tulamben, ville côtière où a échoué un cargo militaire américain le USAT Liberty, coulé par les japonais pendant la 2nd guerre mondiale.
La ville n’a absolument aucun intérêt mais y dormir permet de plonger sur le bateau tôt le matin avant l’arrivée massive des touristes ne venant que sur la journée pour plonger. Nous n’avons malheureusement aucune photo ou vidéo de nos plongées mais nous pouvons vous dire que
nous en avons pris plein les yeux : l’épave du Liberty est en effet couverte de coraux et abrite une grande quantité de poissons et tortues. Pour vous donner un ordre d’idée on aurait pu toucher les
poissons avec les mains quand on avancait.

Nous nous sommes rapidement échappés de Tulamben aussitôt nos plongées terminées direction le frais de la montagne à Munduk via Lovina où nous avons déjeuné au Kubu Lalang (toujours aussi bon qu’en 2008 selon Jean-Marc)

20130405-184838

Munduk est une petite ville à plus de 1000m d’altitude et réputée pour ses randonnées. Alors que beaucoup préfèrent parcourir les montagnes à la recherches des cascades avec un guide, nous sommes partis à l’aventure tout seul. Après voir demandé plusieurs fois notre chemin aux sympathiques locaux nous nous sommes retrouvés face à une 1ère cascade, puis
une 2ème et une 3ème et entre temps nous avons vu des plantations de café et de cacao.

20130405-163317

20130405-163341

20130405-163444

Notre exploration des montagnes s’est poursuivie par un arrêt à Candikuning où nous avons pu déguster des fraises délicieuses (elles poussent toute l’année), visiter le très photogénique temple Pura Ulun Danau Bratan et un jardin botanique.

20130405-163548

20130405-165835

20130405-165758

20130405-163651

20130405-163704

Enfin, nous avons pris la route (avec un n-ième chauffeur) vers la très touristique ville d’Ubud via Jatiluwih, rizières classées au patrimoine mondiale de l’humanité.

20130405-163833

20130405-164000

20130405-164023

20130405-164110

Bien que très touristique à la haute saison, Ubud est encore relativement calme en ce moment. C’est une ville très culturelle où se succèdent galeries d’art, musées, spas, vendeurs d’artisanat et
restaurants. Nous en avons donc profité pour découvrir l’art balinais au musée Puri Lukisan et assister à un spectacle de danse traditionnelle Legong et Barong.

20130405-164303

20130405-164354

Et autour de la ville nous avons visité quelques sites historiques : les candis de Gunung Kawi, les sources saintes de Tirta Empul et la grotte Goa Gajah.

20130405-164433

20130405-164529

20130405-164354

20130405-164616

20130405-164641

Nous avons aussi profité de cette étape à Ubud pour fêter mon anniversaire…une petite escale « vacances » dans notre long voyage.

20130405-164223

20130405-183124

29 mars 2013

Des volcans à la plage

Après près d’une semaine dans et autour de Yogyakarta, nous nous décidons enfin à lever le camp pour aller vers l’Est. Notre but final est au large de Lombok dans l’archipel des îles Gili.
Dans un premier temps, nous partons en éclaireurs vers Ceromo Lawang, un petit village sur le bord de la caldera du Tengger, une des zones volcaniques les plus actives de java (sa dernière éruption a eu lieu en janvier 2011) En effet Jean-Sébastien et Chloé sont retenus à Yogja à cause de leur extension de visa.

Nous partons donc le 18 mars à l’aube pour pas moins de 12h de transport en minibus (mais pour faire seulement 400 km) et nous arrivons à la nuit dans le brouillard et la fraicheur du village est la bienvenue après la chaleur de Yogja.

Le lendemain notre surprise est totale à la découverte du paysage de la caldera. Mais nous attendons tranquillement à l’hôtel JS et Chloé qui nous ont suivi en bus de nuit. 10 SMS plus tard nous décidons de partir nous balader car nos deux compagnons de voyage sont coincés en bas à seulement 37km sans transport pour monter au volcan. Nous nous dirigeons donc vers le belvédère de Seruni. En chemin nous apercevons des paysans locaux dans leur champs de choux de patates.

20130326-212818

Et la vue du belvédère est superbe.

20130326-212449

Quand JS et Chloé arrivent enfin à midi et nous partons à l’ascension du mont Bromo à l’intérieur du cratère. L’éruption de 2011 a laissé un paysage lunaire, recouvert par des cendres grises tout autour de volcan.

20130329-152435

20130326-212841

Le lendemain matin nous retournons avant l’aube à Seruni pour voir le soleil se lever.

20130326-212534

Après notre sieste matinale et un déjeuner au soleil dans un petit warung (cantine indonésienne typique) nous cherchons un moyen pour redescendre à Probolinggo où nous espérons prendre un bus de nuit pour Bali et nous tombons sur un taxi providentiel qui retourne sur Surabaya, ni une, ni deux nous voilà en route. Le trajet est sans encombre mais le meilleur reste à venir, la négociation de nos billets pour Bali en bus de nuit ! Nous faisons deux ou trois agences différentes et nous jetons notre dévolu sur Toto Travel qui nous semble le moins malhonnête. Nous finissons par monter dans un bus de nuit climatisé, mais un peu bondé qui nous amènera à bon port (avec même un dîner!).

Le lendemain nous arrivons avec quelques courbatures à Denpasar. Là nous enchainons sur un taxi pour Kuta où JS et Chloé doivent déposer du matériel de camping puis nous sautons dans un minibus pour Padangbai où un bateau rapide (avec pas moins de 5 moteurs de 250 chevaux) nous attends pour nous emmener aux îles Gili où nous souhaitons rester quelques jours.

À l’heure de publication de cet article nous quittons tout juste cet endroit de rêve où nous sommes restés finalement 8 jours à observer les poissons et les tortues entre deux parties de coinche !

20130326-213335

20130329-144446

20130326-213226

20130326-213426

20130326-213356

20130329-151124

18 mars 2013

Yogjakarta

Ça y est nous voilà en Indonésie. Notre première étape est Jogyakarta, au centre de Java où nous passons quelques jours pour voir les frères de Cristina (la tante Indonésienne de Jean-Marc) et attendre Jean-Sébastien et Chloé qui nous rejoignent depuis Sumatra (île indonésienne au nord de Java).

20130318-205511

Jogyakarta est une grande ville qui au premier abord est très accueillante (au second un peu polluée par les mobylettes quand même).
Nous y passerons trois jours, ce qui est assez pour visiter le Kraton (palais du sultan), le Château d’Eau (piscine du sultan), le musée Sono-Budoyo (pour en apprendre un peu plus sur la culture indonésienne) et le flâner autour du marché central grouillant de monde et de vendeurs.

20130318-202302

Et nous en avons aussi profiter pour visiter les temples hindous de Prambanan situés à une dizaine de kilomètre du centre et assister à l’attraction locale : le ballet de Ramayana retraçant l’histoire de Rama, l’un des piliers de la culture indienne et la religion hindoue.

20130318-202420

20130318-202443

20130318-202518

Ensuite nous sommes partis vers Borobudur pour retrouver un des plus grands temple bouddhiste d’Asie et ses multiples bas-reliefs.

20130318-202638

20130318-202728

En route vers notre prochaine destination, Wonosobo, en bus locaux, nous avons rencontrés des indonésiens dont deux jeunes filles d’environ 16 ans. L’une d’elle a invité Jean-Sébastien et Chloé à dormir chez ses parents tandis que l’autre nous a offert le thé chez elle et nous a permis de rencontrer son oncle qui tenait un hôtel du coin (à la decoration très « biker » avec une superbe Harley Davidson dans le salon) Wonosobo n’est pas une très grande ville et surtout n’accueille pas beaucoup de touristes en cette saison encore un peu pluvieuse.

Dès le lendemain nous avons donc pris un bus, avec nos « copines » indonésiennes vers le plateau de Dieng. À 2000m d’altitude Dieng est un village frais (ce qui nous change bien de Jogyjarkta) situé au milieu des cratères et où poussent bien les légumes et les pommes de terre.
Arrivés assez tôt nous avons pu déposer nos valises dans un hôtel un peu rustique mais très sympathique avant de parcourir les environs sous les nuages et la pluie.
Nous sommes passés par le lac turquoise Telaga Warna, le cratère Kawah Sikidang et ses vapeurs sulfureuses et les temples hindus Arjuna et ses télétubbies. Nous avons ensuite dit au revoir à nos « guides » grelottantes et mouillées et nous avons regardé la pluie tomber, une choppe de thé dans une main et des cartes à l’autre (c’est chouette d’être 4 pour jouer à la coinche).

20130318-202858

20130318-202922

20130318-202933

20130318-203015

Le lendemain nous nous sommes levés tôt (4h) pour partir à l’ascension (bon ça va c’était pas trop dur, sauf à la descente pour Marie) du Sikunir pour observer un magnifique lever de soleil à 2500m.

20130318-203317